Fédération PCF du Bas-Rhin (67)

Fédération PCF du Bas-Rhin (67)
Accueil
 
 
 
 

Communiqué PCF 67 : Les tavailleurs sociaux de l'Eurometropole ne sont pas des grenouilles, ils ne se laisseront pas cuire à l'ettouffé !

Alors que les besoins des populations ne cessent de croitre, que le repli sur soi est grandissant, que le lien social se délite, le besoin de plus de solidarité est une évidence pour tous ! Or pour M. Fontanel, 1er adjoint au Maire de Strasbourg, et pour la municipalité PS-EELV, cette évidence ne semble pas aller de soi.

Non-remplacement des agents, augmentation des charges de travail, suppressions de postes en s’appuyant sur une approche comptable… Voici la réponse des élu-e-s de l’Eurométropole aux populations !

Alors que le débat au Parlement sur la réforme territoriale se poursuit, le risque de glissement des compétences, dont  l’action sociale, vers des agences territoriales, est alarmant. Conformément aux orientations de l’Union Européenne et de la Banque Centrale Européenne,  la casse du service public de proximité et le statut de la fonction publique territoriale sont visées à travers cette réforme. La baisse des dotations de l'Etat, de 28 milliards d'€ sur 3 ans, aux collectivités territoriales, les étouffe et les étrangle financièrement. Le malaise des travailleurs sociaux, et plus largement des agents municipaux, comme les éboueurs, en est une conséquence directe.

Ces choix d’orientation sont aussi bien ceux de l’actuelle municipalité que celle de la droite. Quant aux FN, son discours « social » tombe dès son arrivée au pouvoir dans certaines municipalités,  et son véritable visage se dévoile : non-financement d’associations d’aide, fermeture de structures d’accueil et d’hébergement, réduction des budgets pour l’action sociale.

Les travailleurs sociaux et agents de l’Eurométropole sont en grève !   Par leur action, ils défendent un service public de qualité. Nous sommes à leurs côtés.

Pour nous le choix est clair. Il faut répondre aux besoins des populations et faire barrage aux politiques ultra-libérales qui détricotent nos acquis sociaux et attaquent notre système de solidarité.

Nous avons besoin de collectivités et de services publics qui soient de véritables boucliers pour protéger les familles, les jeunes, les personnes handicapées ... Les travailleurs sociaux doivent avoir tous les moyens pour répondre à ces besoins et pour leur permettre d’assumer leur mission de service public.  

Parce que nous refusons la politique d'austérité décidée avec la complicité des élu-e-s PS -UMP- EELV—FN de l’Eurométropole Strasbourgeoise, nous appelons à la construction d’un rassemblement politique inédit ouvert à  toutes les forces sociales, politiques et associatives.  
Il y a urgence !

 

Strasbourg, le 09 février 2015

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.