Fédération PCF du Bas-Rhin (67)

Fédération PCF du Bas-Rhin (67)
Accueil
 
 
 
 

Encore une hausse des tarifs à la CTS ???????????? Les transports en commun, bientôt un produit de luxe ?

Encore une hausse des tarifs à la CTS ? Les transports en commun, bientôt un produit de luxe ?
 
Pour les usagers des transports en commun de l'agglomération strasbourgeoise, les années se suivent et malheureusement se ressemblent.
 
En effet, les élus de la communauté urbaine de Strasbourg sont appelés à se prononcer sur l'augmentation des tarifs de près de 3,4% en moyenne avec notamment une hausse prévue sur les abonnements mensuels et les tarifs des parkings relais (hausse jusqu’à 15% !).
 
Dans un contexte de crise économique, de gel des salaires et de baisse du pouvoir d'achat, les habitants-es de la CUS vont devoir une nouvelle fois mettre la main à la poche. Cela commence à faire beaucoup quand on sait que depuis plus de 10 ans, les hausses sont continues ! Cette augmentation s’explique, selon Alain Fontanel, vice-président de la CUS et 1er adjoint au maire de Strasbourg, par la hausse de la TVA passée au 1er janvier 2014 de 7 à 10% pour les billets de métro, bus, tram, train et RER. Peut-être est-ce le moment pour messieurs Roland Ries, Philippe Bies et Armand Jung de constater les conséquences à Strasbourg de ce qu’ils votent à Paris.
 
La CUS doit être un bouclier social face à la crise. Elle doit s'engager sur des mesures qui protègent les habitants-es de notre territoire en prenant en compte la dimension environnementale, en permettant l’accès aux transports en commun à l’ensemble de la population et ainsi faire baisser l’usage de l’automobile. Sans surprise, les élus PS s’apprêtent à tourner le dos à ces exigences.
 
Lors de la campagne des élections municipales, nous avons mis en débat la proposition de gratuité des transports en commun. La CTS est déjà financée en grande partie par de l’argent public. Cette proposition avait suscité l’intérêt de nombreux habitants de la communauté urbaine lors de la campagne des élections municipales, amenant les autres formations à se prononcer sur cette question. Et aujourd’hui, les élus voteraient pour une augmentation des tarifs ! Dans quel but ? Répondre aux exigences de Veolia et de ses actionnaires ? Permettre à la CTS, entreprise publique, de faire des bénéfices sur le dos des contribuables ? Le service public n’est pas une marchandise !
 
Nous appelons les conseillers communautaires socialistes et écologistes majoritaires à la CUS à ne pas voter cette augmentation et à s'engager durant la mandature pour un moratoire interdisant toute hausse des tarifs de la CTS.
 
Le PCF 67 appelle les strasbourgeois-es et les habitants-es de la CUS à se saisir de la question du droit au transport pour tous et à se faire entendre. Il en va du quotidien de chacun-e et de notre qualité de vie.
 
Strasbourg, le 26 juin 2014.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.