Fédération PCF du Bas-Rhin (67)

Fédération PCF du Bas-Rhin (67)
Accueil
 
 
 
 

« Aucun des candidats présents au second tour des élections législatives n’aura notre soutien »

Lors du premier tour des élections législatives, le 11 juin 2017, 2584 bas-rhinois-es ont choisi de se mobiliser en faveur des candidatures soutenues par le Parti communiste français. Nous les en remercions.

Durant toute cette campagne, nous avons popularisé des mesures pour répondre à l’urgence sociale, démocratique et écologique et porté des candidatures ayant pour seule boussole la défense des intérêts populaires et du monde du travail.

Le niveau de l’abstention, inédit pour une élection législative, constitue un fait politique majeur. Il est extrêmement préoccupant et traduit la démobilisation de celles et ceux qui ont le plus intérêt au changement.

Sans rassemblement à gauche et sans respect de la diversité des opinions à gauche, la mobilisation de la campagne présidentielle n’a pas pu maintenir son élan jusqu’aux législatives.

Nous le regrettons. Il faudra en tirer collectivement les enseignements et créer les conditions dès à présent pour travailler ensemble face aux mauvais coups qui vont pleuvoir.

Pour le second tour, l’enjeu national sera de constituer un groupe parlementaire en élisant un maximum de députés communistes, Front de gauche, France insoumise et des forces de gauche qui combattront la casse du Code du travail par ordonnances, la hausse de la CSG, la diminution drastique du nombre de fonctionnaires, la remise en cause des services publics, la restriction de nos libertés publiques...

Dans notre département, il n’y aura au second tour aucun candidat de la gauche de transformation sociale. Les candidats des Républicains ou divers droite, les candidats d'En marche, les députés PS sortants ayant soutenu la politique de casse sociale sous le quinquennat précédent sont à quelques nuances près porteurs de l’orientation libérale du Président E.Macron.

Eric Elkouby et Philippe Bies, tous deux présents au second tour dans les 1ère et 2ème circonscriptions du Bas-Rhin, ne constituent pas un rempart fiable face aux politiques libérales. Bien au contraire.  Aucun de ces candidats n’aura notre soutien.

Nous proposons à nos électrices et électeurs, à nos sympathisant-es d’utiliser un bulletin de vote pour exprimer leur opposition à la politique de casse sociale proposée par les candidats finalistes selon le modèle en pièce-jointe mis à leur disposition.

Dès à présent, avec le Parti Communiste Français, organisons-nous, préparons les luttes à venir pour déjouer les mesures rétrogrades qui nous attendent.

Strasbourg, le 14 juin 2017

Pour la Fédération du Bas-Rhin du Parti communiste Français
Hülliya TURAN
Secrétaire départementale

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.