Fédération PCF du Bas-Rhin (67)

Fédération PCF du Bas-Rhin (67)
Accueil
 
 
 
 

Communiqué PCF section Gautier Heumann : médiathèque sortons de ce conflit par le haut

Médiathèque de Schiltigheim:sortons de ce conflit par le haut !

 

Depuis 2001, un spectre hante Schiltigheim : le fantôme de la médiathèque communautaire.

Contrairement au sud et à l’ouest de notre agglomération, cet équipement culturel essentiel n’existe toujours pas au nord de Strasbourg.

Pourtant, en 2014, un  projet ambitieux était sur le point de voir le jour sur la friche du Simply Market, route de Bischwiller.

Hélas, sa réalisation avait été reportée en raison de la baisse des dotations de l’État, soit près de 70 millions d’Euros en moins pour l’EMS depuis 2013. En cause ? L’austérité votée à Paris par les amis de Monsieur NISAND (PS, pro-valls) et par ceux de Monsieur KUTNER (UDI).

En 2017, sur le même site, le maire a accordé un permis d’aménager à Vilogia, un promoteur immobilier, dans le cadre d’un projet comprenant des logements et un espace pouvant recevoir un équipement public (ERP) sans aucune mention explicite d’une médiathèque.

La municipalité propose un projet au rabais, privé des parties « auditorium, espace numérique,

cafétéria » initialement prévues. C’est inacceptable en l’état.

En réaction, le 2 mars dernier, les élus « Schilick écologie » ont déposé un recours gracieux devant le maire en formulant des remarques que l’on ne peut pas balayer d’un revers de main. Ils dénoncent :

- Le problème d’ensoleillement sur le parc de la Résistance en raison de la hauteur des immeubles prévus dans le projet ;

- l’absence de garantie sur l’implantation d’une « médiathèque » dans le projet actuel ;

- la construction de nouveaux immeubles dans notre ville, la plus dense de l'EMS.

Aujourd’hui, les élus de « Schilik écologie » se posent sérieusement la question du dépôt d’un recours devant le tribunal administratif. Cette procédure retarderait la mise en place de la médiathèque de plusieurs mois.

Communistes, nous voulons que cette médiathèque voie le jour le plus rapidement possible sur la base d’un projet clair et ambitieux pour notre territoire.

Les 100 000 habitants du Nord de Strasbourg ont le droit d’accéder à la culture et à la connaissance dans de bonnes conditions comme c’est le cas ailleurs dans l’Eurométropole.

Avant le recours administratif, il reste encore une autre voie : celle de la médiation sur la base de la remise à plat du projet.

Puisque le dialogue semble rompu à cause du Maire et de ses invectives (voir les DNA du 5 mars) à l’égard du collectif « Une médiathèque hic et nunc », nous appelons à une médiation sous l’égide de la direction régionale des affaires culturelles (DRAC).

Nous voulons sortir par le haut de cette situation de blocage en associant tous les acteurs : majorité, opposition, État, Eurométropole, associations et citoyens.

Nous appelons également la municipalité à organiser rapidement une grande consultation citoyenne pour entendre ce que veulent les Schilickois, non seulement à propos de la médiathèque mais sur les autres projets concernant les autres friches de la ville.

Un maire et son équipe municipale doivent écouter les habitants, rassembler, débattre sur le fond sans diaboliser ses opposants . C’est la conception qui anime les municipalités de gauche à direction communiste.

Antoine Splet

secrétaire de section

Section Gautier Heumann du Parti communiste français

Schiltigheim-Bischeim et environs

pcfcusnord@orange.fr

http://pcf-section-gautierheumann.blogspot.fr

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.