Fédération PCF du Bas-Rhin (67)

Fédération PCF du Bas-Rhin (67)
Accueil
 
 
 
 

Communiqué des candidat-e-s présenté-e-s par le Front de Gauche, soutenu-e-s par le Parti Communiste Français et Ensemble!

Avec ces élections départementales, un repli sur soi et une défiance des électeurs vis-à-vis des institutions de notre pays se confirment avec une abstention qui reste importante.

Malgré la volonté du gouvernement de rendre ces élections illisibles, 7856 électeurs du Bas-Rhin ont voté pour des binômes présentés ou soutenus par le Front de Gauche, issus de milieux associatifs et syndicaux, aux côtés de candidats du Parti Communiste Français et d’Ensemble!  Dans 14 cantons, ces électeurs ont clairement affirmé leur choix d’une alternative politique à l’austérité.  

Ce scrutin à deux tours prive ces 7856 électeurs de toute représentation au conseil départemental. Sans proportionnelle à toutes les élections, nos institutions constituent un frein à la démocratie.

Les politiques d’austérité décidées par le gouvernement socialiste, mises en œuvre par l’UMP localement, et votées nationalement par l’ensemble des élus de droite et du PS de notre département, ne trouveront aucune opposition au sein du futur conseil départemental.

L’extrême droite, le FN, les candidats régionalistes ou communautaristes surfent sur la colère légitime des populations. Ils sèment les graines de la division voire de la haine,  alors que c’est de solidarité, d’égalité et de fraternité dont la population a besoin. De tels élus au conseil départemental seraient les meilleurs soutiens de la politique d’austérité, porteurs de plus de casse des services publics.

Sans présence du Front de Gauche, du parti communiste, la population est privée d’élus qui défendront une politique alternative à l’austérité au conseil départemental. Pour le 2ème tour, nous appelons les électeurs à faire le choix de la justice sociale et du développement des services publics qui doivent être une priorité !

Face à l’urgence sociale, aux politiques humainement et écologiquement désastreuses, un rassemblement commence à émerger dans le pays tout comme dans notre département. Ce mouvement porteur d’espoir regroupe dans toute leur diversité,  des femmes et des hommes qui mesurent la nécessité de construire une alternative et une société solidaire. Nous continuerons à agir pour renforcer cette dynamique. « Il est grand temps de rallumer les étoiles » !

Strasbourg, le 22 mars 2015

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.