Fédération PCF du Bas-Rhin (67)

Fédération PCF du Bas-Rhin (67)
Accueil
 
 
 
 

Au côté des cheminots en lutte, la Fédération du Parti Communiste Français du Bas-Rhin défend le service public du rail, les salariés et les intérêts des usagers

Le projet de loi présenté en Conseil des ministres le 16 octobre 2013 (inscrit à l’agenda parlementaire à compter du 17 juin) entend éclater la SNCF en trois entreprises distinctes et autonomes sur fond d'ouverture à la concurrence.

Pourtant preuve est faite que la libéralisation a des conséquences terribles. En Europe, les populations des pays qui se sont lancés dans cette aventure le mesurent. La sécurité est au plus bas, les tarifs ont explosé, le réseau et la qualité du transport se sont détériorés au même rythme que les conditions de vie et de travail des cheminots. En France, depuis l’ouverture à la concurrence du fret ferroviaire, le nombre de tonnes/kilomètres acheminé par le rail a été divisé par deux. Ce sont autant de camions sur les routes au mépris des enjeux environnementaux, économiques et sociaux.

Alors que la situation économique de la SNCF nécessiterait une réponse pour résorber la dette, et que le financement des travaux nécessaires constitue une des priorités, c’est par la réduction d’effectifs, la déqualification du personnel, la dégradation des services rendus, le peu de normes de sécurité et par la hausse des tarifs que le gouvernement et la direction de la SNCF pensent résoudre l’équation économique.

Les cheminots estiment que la réforme du système ferroviaire ne peut se faire sans eux et sans un débat public sur l’avenir et la place du transport ferroviaire. Les communistes partagent leurs interrogations, leurs inquiétudes mais aussi leurs souhaits de rebâtir un service public efficace, qui puisse reposer sur un financement adapté, sans le recours aux externalisations et à la sous-traitance.

Les députés du Parti Communiste Français avec le Front de gauche sont animés par la volonté de faire du transport ferroviaire un grand service public à même de répondre aux besoins des populations et de relever les défis sociaux et environnementaux de demain.

Avec nos élus, nous porterons des amendements durant ce débat parlementaire, dans le but de bousculer ce projet de loi qui ne répond pas aux objectifs affichés.

Les services publics comme celui du rail ne doivent pas être livrés au privé. Comme pour la santé ou pour l’éducation, les transports en commun doivent répondre aux besoins des populations et non aux choix politiques actuels qui les réduisent à une marchandise.

Strasbourg, le 13 Juin


Parti Communiste Français, Fédération du Bas-Rhin

18 rue de la Division Leclerc, 67000 Strasbourg

Tél.: 03.88.23.00.34

Email: pcf.fede-67@orange.fr

site: http://67.pcf.fr/

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.