Fédération PCF du Bas-Rhin (67)

Fédération PCF du Bas-Rhin (67)
Accueil

Activité sections

 
 
 

SOUTIEN AU RASSEMBLEMENT DES CHEMINOTS
DEVANT LEUR DIRECTION REGIONALE
LE 30 AVRIL

 

En présentant un budget 2013 des plus drastiques, la SNCF marche dans les pas du gouvernement. Avec une réduction de près de 500 millions d’EUR, la direction de la SNCF applique une politique d’austérité qui pèsera principalement sur l’activité commerciale et le transport de marchandises.

Cette politique d’austérité confirme la volonté de démantèlement du service public conformément aux orientations européennes de libéralisation du transport ferroviaire.

Concrètement dans notre région, cela s’est traduit depuis  2002 par une surpression de près de 1500 postes de cheminots, par un abandon progressif du FRET et par une précarisation accrue des cheminots via l’explosion des contrats précaires.

Pour  le Parti Communiste,  le gouvernement PS-EELV doit mettre un terme à cette logique libérale comme l’attendent les travailleurs qui se sont exprimés pour le changement il y a un an.

 Face à cette politique de casse du service publique ferroviaire, le PCF considère qu'une autre politique du transport utile au pays est indispensable. Cela passe par des mesures incontournables pour gagner un avenir public pour la SNCF :

Le rétablissement d'un service public de qualité, fidèle à sa mission d’égalité, présent sur tout le territoire.

Une politique d'investissement public suffisant, notamment en termes d’infrastructures.

Une réforme de la base tarifaire du titre de transport : revenir au tarif kilométrique identique sur tout le territoire. avril

Le maintien et le renforcement du statut des cheminots via la fin des politiques de précarisation des agents.

Ces mesures exigent une seule entreprise intégrée, c’est à dire la réunification du Réseau Ferré de France (RFF) et de la SNCF.

Une délégation de communistes de la section "CUS-NORD-GAUTHIER HEUMANN"- a été présente au rassemblement du 30 avril. La question de l'emploi cheminot et de l'industrie ferroviaire est une question non seulement vitale pour le pays et la région, mais particulièrement pour la vie économique des communes de Bischheim et alentours.

Les cheminots ne défendent pas des intérêts privés, ils luttent pour défendre un service public national de qualité !

 

Les sections

Section Wodli - secrétaire

Section Politzer Rosenblatt - secrétaire : Julien Rattcliffe

Section Cus Sud - secrétaire : Antoine Splet

Section Gautier Heumann - secrétaire : Hulliya Turan

Section Centre Alsace -

Section Vallée de la Bruche -

Section Alsace du Nord - secrétaire :

 

SOUTIEN AUX "SENERVAL" :QUE LA CUS AGISSE POUR SATISFAIRE LES REVENDICATIONS DES SALARIES !

Depuis 5 jours, l’usine d’incinération d’ordures ménagères de Strasbourg SENERVAL est en grève.  A l’appel de l’intersyndicale CGT-CFDT, près de 90% des employés du site ont décidé de cesser le travail.

Les travailleurs revendiquent une augmentation massive de salaires pour mieux vivre face à la vie chère et de meilleures conditions de travail et de sécurité alors que l’entreprise a réalisé plus de 2.2 millions d’EUR de bénéfices pour les années 2011 et 2012.

Les salariés dénoncent :
-l’insuffisance d’investissement pour le bon fonctionnement de leur outil de travail avec plus de 100 incidents de chaudière depuis la reprise du site en 2010,
- la faiblesse des protections face aux cendres toxiques qui représentent un réel danger pour leur santé,
- la carence au niveau des dispositifs de protection de l’environnement car les rejets toxiques polluent les quartiers sud de Strasbourg et le Rhin.

Le Parti Communiste Français apporte son total soutien à leurs revendications.

La CUS a décidé de donner en Juillet 2010 l’exploitation du site au groupe SECHE dans le cadre d’une délégation de service public. Face au refus de la direction d'ouvrir des négociations, nous appelons Jacques Bigot , le président de la CUS, à créer les conditions pour que les revendications des salariés soient satisfaites.

C’est ce que la population attend d’une Communauté urbaine à direction socialiste : qu’elle agisse dans la défense des intérêts des salariés qui se battent pour l’intérêt général !

Antoine Splet
Secrétaire de la section CUS-SUD du PCF

le 23 avril 2013