Fédération PCF du Bas-Rhin (67)

Fédération PCF du Bas-Rhin (67)
Accueil
 
 
 
 

Hausse des abonnements CTS : une faute politique !

 
Le Conseil de l’Eurométropole du 3 mai s’apprête à voter une augmentation des abonnements CTS et à revoir à la marge les barèmes pour accéder à la tarification sociale. Cette hausse des abonnements de 10€, de même celle plus modérée de 3€ par an des abonnements en tarification sociale, est un signal désastreux à l’heure où de nombreux citoyens se mobilisent contre « la fin du monde et le fin du mois ».
 
Depuis 2014, Robert Herrmann, Président de l’Eurométropole de Strasbourg et de son vice-président aux transports, Roland Ries, se satisfont d’ajuster l’augmentation du prix des tickets et des abonnements à l’inflation dans un contexte où tout augmente...sauf nos salaires !
 
Si la mise en place de la tarification sociale a constitué en son temps une avancée, elle reste singulièrement insuffisante. De par ses barèmes, elle exclut les habitantes et les habitants dont les revenus se situent au niveau du SMIC. Sa première revalorisation en 9 ans est à noter bien qu’elle ne soit absolument pas à la hauteur des enjeux.

Pour les communistes, l’heure est venue de se préparer à un changement de cap en matière de tarification des transports en commun pour développer le droit à la mobilité pour toutes et tous.

Immédiatement, nous proposons de revenir en arrière sur l’ensemble des hausses tarifaires depuis 2014. Cela suppose d’augmenter l’apport de l’Eurométropole dans le budget de la CTS et d’arrêter de financer des investissements qui n’apportent pas grand-chose aux habitantes et habitants comme la rénovation du stade de la Meinau ou bien la distribution d’argent à des projets d’excellence privés.

À l’heure où l’urgence climatique se conjugue avec l’urgence sociale, notre projet pour la métropole consiste à mettre à l’ordre du jour une étude de faisabilité pour rendre effective la gratuité des transports en commun.

Les habitantes et les habitants de l’Eurométropole pourront compter sur la détermination du conseiller communautaire de Schiltigheim, Antoine SPLET, pour dénoncer ces hausses et mener la bataille pour la gratuité des transports en commun.
 
Fédération PCF du Bas-Rhin
Strasbourg le 30/4/2019

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.