Fédération PCF du Bas-Rhin (67)

Fédération PCF du Bas-Rhin (67)
Accueil
 
 
 
 

MODIFICATION DES MODALITES D’ATTRIBUTION DES MARCHES A CUS HABITAT : Francis Wurtz écrit à Philippe Bies président de CUS Habitat

Communiqué : 

MODIFICATION DES MODALITES D’ATTRIBUTION DES MARCHES A CUS HABITAT : UN RISQUE DE MISE EN DIFFICULTE DES ENTREPRISES D'INSERTION. C'EST INNACCEPTABLE !

Les communistes du Bas-Rhin sont inquiets que cette modification engendre des dégâts sur les Régies de quartiers, avec pour conséquence la « mise sur le carreau » de centaines de salariés, notamment de femmes. Ils attendent que Messieurs Bies et Hermann apportent des explications et reviennent sur leur décision.

Francis Wurtz, député Pcf honoraire du Parlement européen, a écrit à Philippe Bies et à Robert Hermann pour leur demander de réintroduire les critères d’insertion lors de l’attribution des appels d’offres. 

Francis Wurtz                                                                                                                                                                                                                                                                           

Député européen honoraire

18 rue de la Division Leclerc

67 000 Strasbourg..

                                                                                                                         M  Philippe Bies

                                                                                                                         Président de CUS-Habitat

 

Monsieur le Président,

Des interrogations auxquelles s’ajoutent beaucoup d’inquiétudes nous sont parvenues concernant la politique d’insertion de la Ville dans le cadre des Régies de Quartier de Cronenbourg, Elsau ; Schiltigheim-Bischheim, Hautepierre, Lingolsheim, Meinau, Neuhof, Port du Rhin.

Rappelons que les Régies de quartier existent depuis plus de 25 ans et font travailler plusieurs centaines de personnes dans l’Eurométropole .Ces structures favorisent la réinsertion de personnes qui se trouvent très loin de l’emploi, en leur proposant des parcours longs, formateurs, avec un accompagnement personnalisé poussé, en fonction de leurs besoins, et ce dans les domaines de l’entretien et des espaces verts pour l’ essentiel.

Les Régies de quartier répondent à des appels d’offres, et, du fait des publics très en difficultés qu’elles  accueillent,  elles bénéficient d’un « critère d’insertion »dans l’attribution des marchés.

Or, selon nos informations, ce critère d’insertion a été supprimé dans le cadre d’un appel d’offre de CUS-Habitat. Les Régies seraient alors placées sur le même plan que les entreprises privées répondant aux appels d’offres Leurs recettes futures seraient mises en péril et par voie de conséquence, l’emploi des salariés des Régies menacé.

Ne pouvant pas imaginer que la Ville modifie unilatéralement sa politique d’insertion, je crois exprimer le sentiment d’un large public en vous demandant de revenir sur votre décision en réintroduisant  critères insertion lors de l’attribution des appels d’offres.

Recevez, Monsieur le Président mes cordiales salutations.

Francis Wurtz

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.