Fédération PCF du Bas-Rhin (67)

Fédération PCF du Bas-Rhin (67)
Accueil
 
 
 
 

Mort d'un migrant à Strasbourg : l'Etat est responsable !

Communiqué - Mort d'un migrant à Strasbourg : l'Etat est responsable !

 

Après 3 semaines passées en France, un demandeur d'asile a perdu la vie dans sa tente, à Strasbourg, dans une rue près du Musée d'Art Moderne et Contemporain, le 6 juin.

Ce drame est l’illustration concrète de la politique de « dissuasion migratoire » voulue par le Président de la République visant à rendre la vie impossible à ces femmes et à ces hommes venus chercher protection et asile dans notre pays. 

Avec une véritable politique d’accueil des migrants, ce drame aurait-il pu être évité ?

On est en droit de se poser la question lorsque l'on sait que la loi asile-immigration refuse l'ouverture de nouveaux centres d'accueil et d'accompagnement des demandeurs d’asile pour leurs démarches. 

On est en droit de s’interroger lorsque l'on sait que les collectivités locales, à l’instar de la Ville de Strasbourg, ne peuvent ni répondre à la demande ni élaborer une politique ambitieuse d'accueil des réfugiés en raison des dotations de l’État réduites votées à Paris, selon les choix et l'orientation politique assumés par Macron-Phillips-Collomb !

Ce drame nous rappelle à quel point les propos du gouvernement sont détestables lorsqu'ils stigmatisent les migrants en les accusant de faire du « shopping de l'asile », du « benchmarking des législations européennes », alors que depuis plusieurs mois, partout, dans notre pays, 6e puissance économique mondiale, des milliers de personnes migrantes vivent sous des tentes, dans des campements de fortune, dans des conditions d'hygiène déplorables.

Pour rompre avec cette absence d’accueil des migrants, la Fédération du Bas-Rhin du Parti communiste français appelle l’État à enfin prendre ses responsabilités dans l’agglomération strasbourgeoise.

Quand le préfet va t-il ouvrir de centres de premier accueil dans notre agglomération et réquisitionner des bâtiments vides ?

Le Parti communiste français, qui vient de publier son Manifeste « Pour une France hospitalière et fraternelle, pour une autre politique migratoire », est aux côtés des associations, des élus, des riverains qui refusent que leur ville soit le théâtre de la détresse de personnes qui ont droit à notre respect et à notre solidarité.

C'est aussi ça #LHumainDAbord !

Hülliya TURAN

Secrétaire départementale

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.